Bacs à marée

Des bacs pour récupérer les déchets ramassés sur les plages wimereusiennes?

Les membres de Sea-Mer Asso voient l’installation de « Bacs à marée » se développer rapidement sur les plages du littoral français. Ces Bacs à marées, mis à disposition du public par les collectivités, permettent aux promeneurs qui ramassent des déchets échoués sur les plages d’y déposer leur collecte. Nous sommes persuadés de l’intérêt écologique de cet outil qui constitue également un excellent support de sensibilisation à la fragilité et la vulnérabilité de la faune, de la flore et des habitats. Souhaitant voir le concept se développer localement, les membres de l’association ont commencé fin 2016 à le présenter aux collectivités locales et aux gestionnaires des espaces littoraux. L’association a proposé ses services pour la rédaction des consignes.


Depuis quelques années de plus en plus de collectivités installent des bacs à marée sur le littoral français, souvent sous l’impulsion d’associations investies dans les nettoyages de plages bénévoles. Comme les retours d’expérience sont positifs dans l’ensemble, les membres de l’association wimereusienne Sea-Mer souhaitent également lancer l’expérience sur les plages de leur commune.

Principe et utilité.

Le principe est de permettre aux promeneurs qui ont pris l’habitude de ramasser des déchets sur la plage de déposer leur collecte dans un réceptacle dédié. Pour l’instant ces quelques promeneurs déposent ces déchets sur les parkings ou les accès aux plages. Les bacs à marées pourraient constituer une solution pérenne et permettraient surtout un développement encadré de cette pratique louable.

Un formidable outil de sensibilisation.

Nous voyons avant tout en ces bacs à marée un excellent support de communication pour la protection de l’environnement, visible et suscitant la curiosité. L’affichage en place permettra d’avertir efficacement les usagers de la plage sur la fragilité du littoral et des dunes, la vulnérabilité des espèces abritées et des habitats et permettra d’informer le public sur l’origine des « déchets marins ».

Objectifs et indicateurs de réussite.

Le principal objectif est d’inciter les usagers de la plage à entreprendre une démarche responsable sur les sites qu’ils fréquentent pour qu’ils deviennent des acteurs avertis de la préservation du littoral. Ces objectifs peuvent s’évaluer en dénombrant ponctuellement les personnes lisant les panneaux et ramenant des déchets ramassés. Des enquêtes peuvent également être réalisées sur site pour connaître l’avis du public.

L’installation de ces bacs ne doit pas interférer avec la politique de retrait des poubelles sur les sites naturels. La bonne utilisation des bacs à marée est donc un point sensible pour les gestionnaires qui pourra être évaluée par l’observation du contenu. La qualité de la communication sur les panneaux informatifs des bacs à marée garantira leur bonne utilisation et pourra être adaptée si elle semble insuffisamment efficace sur ce point. Comme cela se fait sur certaines communes, nous pouvons également envisager le retrait des bacs en période estivale si nous constatons trop de dérives.

Sites et emplacements.

Pour éviter qu’ils ne se transforment en vulgaires poubelles ou en sites de décharge sauvage, l’emplacement de ces bacs doit être judicieusement choisi et ils devront être suffisamment éloignés des parkings. Les plages wimereusiennes ont l’avantage de bénéficier de parkings situés en retrait, avec des chemins d’accès pédestres assez longs, tout en disposant d’accès véhiculés pour permettre l’entretient des bacs.

Estuaire de la Slack
Le poulier de l’estuaire de la Slack est particulièrement sensible à la fréquentation. Le bac à marée permettra de sensibiliser le public sur ce point. Le pied du panneau à l’entrée sur la plage fait déjà régulièrement l’objet de dépôts de déchets ramassés par les promeneurs.
Sud des Dunes de Slack
Le chemin d’accès à la plage en provenance du parking des allemands peut offrir un emplacement idéal. Par contre l’accès pour les agents est bloqué par une roche à la sortie du parking.
Pointe aux oies
Le chemin d’accès à la plage en provenance du parking des anglais offre un emplacement idéal. Le parking fait déjà régulièrement l’objet de dépôts de déchets ramassés par les promeneurs.
Plage Nord de Wimereux
L’extrémité Nord de la digue de Wimereux semble être un point idéal. Des déchets marins sont régulièrement déposés par des promeneurs au niveau de la dernière poubelle.

Revue de presse.

Le 27/09/2016 – Mairie des Sables d’Olonne : Installation de bacs à marée sur les plages.
Le 17/08/2016 – Le réveil de Berck : Déposez-y les déchets de la mer.
Le 07/05/2016 – Le Télégramme : Plougonvelin. Des bacs à marée à disposition.
Le 13/01/2016 – Ouest-France : Belle-Ile : des bacs à marée pour collecter les macrodechets.
Le 03/11/2016 – APE à la Tranche sur Mer : Installation de bacs à marée.
Le 07/12/2014 – Le Télégramme : Fouesnant. Les bacs à marée débarquent.

 

Source : site de la mairie des Sables d’Olonne https://lessablesdolonne.site/bacs-a-maree-plages-des-sables-dolonne/