Impact du polystyrène sur les larves de perche commune

Source : « Environmentally relevant concentrations of microplastic particles influence larval fish ecology » – Magazine Science – 3 Juin 2016

http://science.sciencemag.org/content/352/6290/1213\

[Traduction du résumé de l’étude]

Les chercheurs de L’Université d’Uppsala en Norvège ont étudié l’impact des particules de polystyrène sur les oeufs et les larves de la Perche Commune. Les oeufs et les larves ont été soumis à des concentrations de polystyrène normalement rencontrées dans l’environnement. Les chercheurs ont mis en évidence :

  • la diminution du taux d’éclosion des oeufs
  • la diminution des chances de survie des larves
  • la diminution de la taille moyenne des larves
  • la baisse d’activité des individus exposés

Les chercheurs ont également mis en évidence la préférence des larves pour les particules de polystyrène par rapport à leur nourriture habituelle. Ils mettent également en cause une altération de l’odorat des larves causée par le polystyrène pour expliquer leur plus grande vulnérabilité face à leurs prédateurs. C’est l’une des toutes premières études directement faites sur les conséquences de la pollution par les micro-plastiques sur l’éclosion d’oeufs et le développement de larves de poissons. Cette étude vient compléter les connaissances sur les causes de la raréfaction de certaines espèces en Mer Baltique.