Ingestion de plastique par le Fulmar boréal en Manche et en Mer du Nord

L’abondance de plastique dans l’estomac du Fulmar Boréal en mer du nord  fait partie des objectifs de qualité écologique des eaux pour les déchets marins. Les objectifs préliminaires définissent que le bon état écologique est acceptable si moins 0,1 g de plastique est retrouvé dans moins de de 10% des Fulmars. Entre 2003 et 2007, 95% des 1295 Fulmars examinés en Mer du Nord avaient du plastique dans leur estomac avec une moyenne de 35 morceaux pour un poids moyen de 0,31 g. Le niveau critique de 0,1 g était dépassé par 58% des oiseaux avec des variations régionnales allant de 48 à 78%. Depuis les années 1980 les données indiquent une diminution du plastique industriel mais une hausse du plastique commun avec la pêche et les navires comme principale source. Cet indicateur du bon état écologique est maintenant aussi utilisé par la directive cadre stratégie européenne pour le milieu marin.

Points clés

  • L’évolution de la pollution par les déchets marins peut être surveillée à travers l’analyse des estomacs des oiseaux marins.
  • En Mer du Nord 95% des fulmars ont du plastique dans l’estomac (35 particules; 0,31g)
  • Les objectifs sont de retrouver moins de 10% de fulmars ayant plus de 0,1 g de plastique dans l’estomac.
  • Aujourd’hui 58% des Fulmars de Mer du Nord dépassent la limite critique de 0,1 g.
  • Pendant les 30 dernières années le plastique à usage industriel a diminué mais le plastique à usage commun a augmenté.

Source : « Monitoring plastic ingestion by the northern fulmar Fulmaris glacialis in the North Sea » – Science Direct – 6 Juill. 2011 – http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0269749111003344

Lire l’article complet ici .