Le cas Boyan Slat et l’ocean clean up projet

  • METRO : Quelques problèmes avec l’histoire du jeune qui va «nettoyer les océans»

 Ce qu’on oublie souvent de mentionner, c’est que des gens très qualifiés doutent sérieusement que son système aura un véritable impact sur le plastique marin. Pire, des doutes assez crédibles ont été émis quant à la technologie elle-même. Lire l’article sur le site Metro paru le 2 Juin 2015.

  • RUE 89 : Boyan Slat et sa machine à nettoyer les océans : faut pas rêver

Quant aux plastiques récupérés, que Slat dit pouvoir recycler, François Galgani, de l’Ifremer (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer) les décrit comme sans valeur et difficilement recyclables, puisqu’ils sont issus de plastiques eux-mêmes érodés. Lire l’article sur le site Rue89 paru le 19 Juin 2015.

  • CHRIS CLARKE : Six raisons pour lesquelles le gadget de l’Ocean Cleanup est une très mauvaise idée.

« L’équipe derrière ce projet, The Ocean Cleanup (le Nettoyage de l’Océan) prétend que leur barrage flottant sera capable de débarrasser les océans de la pollution du plastique comme celle qui constitue le continent de plastique dans le Pacifique, avec un coût et un effort minimum, sans poser de risque pour la faune, et ce en quelques années. Mais depuis que le jeune inventeur Boyan Slat a commencé, à l’âge de 18 ans, à attirer l’attention sur son idée, les biologistes marins et les océanographes s’arrachent les cheveux au sujet de la popularité médiatique du Ocean Cleanup. » Lire l’article en anglais  paru le 04 Juin 2015. Lire la traduction de l’article.

  • E-RSE : Lutter contre le plastique pour sauver les océans : cette solution miracle qui n’existe pas. 

À toutes ces questions, Ocean Cleanup n’a jamais pu répondre, à travers aucun des documents que la fondation a publiés. Le test de son prototype et le silence qui suit son échec vient confirmer ce que beaucoup présageaient : ce projet de ramassage des déchets plastiques n’est qu’une vaste opération de communication très bien menée, qui a permis à Boyan Slat de monter sa fondation avec l’argent du crowfunding originel (2,2 millions d’euros quand même). Lire l’article sur le site E-RSE.

DEAP-SEA NEWS : What did the Boyan Slat and the Ocean Cleanup do last summer?

Durant les essais menés cet été, le projet Ocean Clean-up à 2,2 millons d’Euros n’aura collecté AUCUN déchet ! Lire l’article complet en anglais mais imagé paru le 3 Janvier 2017 sur le Site  Dea-Sea News.

GIF