RENFORCER L’IMPLICATION CITOYENNE

RENFORCER L’IMPLICATION CITOYENNE

Veille documentaire

Les publications scientifiques sont de plus en plus nombreuses en ce qui concerne la pollution plastique des océans, ses différentes sources, ses différentes formes et ses nombreux impacts négatifs sur la biodiversité. L’association tient à jour une veille documentaire. Les articles sélectionnés par nos soins sont disponibles en ligne. Les résumés des publications sont généralement traduits en français. L’objectif est de fournir une source de documentation claire, précise, complète et accessible à toute personne intéressée ou concernée.

Pour des usagers des plages avertis et concernés

L’implication des citoyens en tant qu’acteurs locaux contre la dissémination des déchets est une priorité. La mise en place de bacs à marée proposée aux collectivités locales par l’association permettrait de développer ce volet. Nous sommes persuadés de l’intérêt écologique de cet outil qui constitue également un excellent support de sensibilisation à la fragilité et la vulnérabilité de la faune, de la flore et des habitats. Une plus forte implication des populations locales dans le nettoyage de plages est également en cours de développement. Lire le document de présentation.

Prises de positions

La pollution plastique des milieux aquatiques et terrestres est encore insuffisamment prise en compte dans le développement des activités humaines. Profitant de cette lacune, les projets de lutte contre les déchets, douteux dans leurs réelles intentions, voient régulièrement le jour. La pollution des océans devient parfois un véritable outil de marketing mensonger et trompeur. L’association n’hésite pas à prendre position quand elle décèle de tels dérapages dans le but d’avertir le public et les ramasseurs de déchets bénévoles.

Etudier les leviers d’action possibles

– Les systèmes de collecte des ordures ménagères nous semblent aujourd’hui insuffisamment efficaces et nous réfléchissons à de possibles évolutions intégrant les principes de l’économie circulaire. Nous partons du constat que dans certaines agglomérations, les poubelles à ordures sont présentes en permanence dans les rues alors que les déchets et la saleté attirent… les déchets et la saleté. Une évolution du système de collecte devient urgent à proximité du littoral et des cours d’eau. Nos réflexions s’orientent vers un système d’apport volontaire des poubelles triées dans des centres de réceptions de quartier.

– Envols et dissémination de déchets issus des chantiers, des activités industrielles et économiques, des marchés, des évènements festifs, … Les sources de déchets sont nombreuses et l’association mène des réflexions pour trouver des moyens de sensibilisation destinés aux acteurs concernés et influents.

– Déchets issus de l’exploitation des ressources vivantes du milieu marin : La réduction de la dissémination des déchets issus de ces activités difficiles risque de créer un frein à leur compétitivité. Les pistes d’amélioration sont nombreuses mais nécessiteront un soutient des collectivité et de l’Etat. La réflexion sur ce sujet est également en cours au sein de l’association.