Sources et dissémination

Sources de déchets


DÉCHETS ISSUS DES CENTRALES NUCLÉAIRES.

Des milliers de balles en éponge bleue s’échouent sur le littoral de Teeside. Elles proviennent de la centrale nucléaire de Hartlepool.

Les même boules bleues sont régulièrement retrouvées à l’Est de Gravelines.

Source: Thousands of small blue sponge balls currently reside along Teesside’s coastline –  Stuart Langley.


TERRAINS SYNTHÉTIQUES : DES MILLERS DE TONNES DE GRANULES DE CAOUTCHOUC PERDUS TOUS LES ANS !

Les terrains de jeux et de sport en pelouse synthétique sont de plus en plus répandus, notamment dans le domaine du football. Ils sont constitués d’un tapis de fibres synthétiques étendu sur un lit de sable. En Europe du Nord, selon les pays, les pertes de granules pendant l’utilisation des terrains de football entraînent des rechargements annuels de l’ordre de 500 à 1900 tonnes.

Source : Microplastic Pollution from Artificial Grass, a Field Guide – kimointernational.org – Le 27 Février 2017


4,8 MILLON DE LÉGOS PERDUS AU LARGE DES ÎLES BRITANIQUES EN FÉVRIER 1997.

L’histoire a déjà 19 ans et pourtant elle est toujours d’actualité. Le 13 février 1997, aux large des îles britanniques, le porte-conteneurs Tokyo-Express perd les 62 conteneurs qu’il transportait passent par-dessus bord à 32 kilomètres des côtes. Dans l’un d’eux, un trésor. 4,8 millions de Lego.

Source: 4,8 millon de Légos perdus au large des îles britaniques en février 1997 – Doctissimo – Le 20 Décembre 2016


QUALITÉ DE L’EAU ET CONTAMINATION DANS L’ESTUAIRE DE LA SEINE.

Diverses campagnes de prospection ont permis de documenter la présence de sites d’accumulation de macrodéchets en bord de Seine. En 2011, 74 sites de dépôts ont ainsi été dénombrés entre Poses et Tancarville.

Source: Les macrodéchets – GIP Seine Aval – 2015


ANCIENNE DÉCHARGE CÔTIERE DE DOLLEMARD – LE HAVRE

Sea-Mer Asso et SOS Mal de Seine sont allés « visiter » l’ancienne décharge côtière de Dollemard – Le Havre.  Témoignage en images.

Source: SOS Mal de Seine – Images et vidéo – Juin 2016


LINGREVILLE : VIE ET MORT D’UNE DÉCHARGE GRIGNOTÉE PAR LA MER

Un budget prévu de 800 000 euros pour une volume de 4000 m3 de déchets. Près d’un quart du volume à extraire serait constitué du sous-sol pollué par les lixiviats contenant des hydrocarbures et des métaux lourds.


Sources et dissémination


GRANULES DE PLASTIQUE INDUSTRIEL SUR LE LITTORAL FRANÇAIS.

L’unique et incontournable inventaire des Granules de Plastique Industriel présents sur le littoral français réalisé par l’association SOS Mal de Seine.

Source: Les granulés plastiques industriels – SOS Mal de Seine


« UN OCÉAN DE DÉCHETS SALÉS » PAR EXPÉDITION MED

Les premiers résultats montrent que le plastique fait systématiquement un score de plus de 90%, et que les activités marines y prennent une part très variable (entre 10 et 70%). La conchyliculture semble une source minoritaire face à la pêche ou la plaisance, mais reste cependant largement significative.

Source: 32ème Salon National de la Conchyliculture – Expédition MED – Septembre 2016


OPÉRATION DÉCHETS CÔTIERS 2016 SUR L’ARC ATLANTIQUE – EXPÉDITION MED.

Ce rapport provient d’une campagne de collecte participative réalisée en 2016 sur 16 plages de l’arc atlantique. Il rassemble les données de catégorisation de 144.997 déchets côtiers triés, catégorisés et quantifiés un par un.

Source: L’opération Déchets côtiers, des résultats inédits – Expédition MED – Mers 2017


LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE ENTRAINE LE RELARGUAGE DE MICRO-PLASTIQUES EMPRISONNÉS DANS LES GLACES DE L’ARCTIQUE.

The extent to which melting ice could release anthropogenic particulates back to the open ocean has not yet been examined. Here we show that Arctic Sea ice from remote locations contains concentrations of microplastics are several orders of magnitude greater than those that have been previously reported in highly contaminated surface waters, such as those of the Pacific Gyre.

Source : Global warming releases microplastic legacy frozen in Arctic Sea ice. – AGU Publications – 20 Juin 2014


Dissémination


1982 – POLLUTION DU LITTORAL FRANÇAIS PAR LES MACRO-DÉCHETS.

Depuis quelques années, avec le développement important du conditionnement, qu’il soit alimentaire ou autre, à base de matière plastique, cette pollution devient de plus en plus apparente et prend des proportions alarmantes.

Source: Archive Archimer Ifremer 28670 – 1982 – Evaluation de la pollution et mise en place de calculs de statistiques.


OBSERVATION DES DÉCHETS FLOTTANTS EN MER DE BARENTS ET DANS LE DÉTROIT DE FRAM.

Here, we present litter densities recorded during ship- and helicopter-based observer surveys in the Barents Sea and Fram Strait (Arctic). Thirty-one items were recorded in total, 23 from helicopter and eight from research vessel transects. Litter quantities ranged between 0 and 0.216 items km−1 with a mean of 0.001 (±SEM 0.005) items km−1.

Source: Observations of floating anthropogenic litter in the Barents Sea and Fram Strait, Arctic. – Springer – Mars 2016


MARCUS ERIKSEN DE 5 GYRES CORRIGE LE TIR SUR LES CONTINENTS DE PLASTIQUE QU’IL COMPARE AU FAMEUX SMOG ANGLAIS.

« Le problème a été décrit de manière imprécise, en partie à cause d’organisations comme Ocean Cleanup. Ce n’est ni une plaque, ni une soupe de plastique. C’est un brouillard de pollution. »

Source: The Crowdfunded Conservationist Who Wants to Save the World. Has a young Dutchman found the solution to all that plastic in our oceans? – Outside – Le 6 Janvier 2017


LE CAS BOYAN SLAT ET L’OCEAN CLEAN UP PROJET.

  • METRO : Quelques problèmes avec l’histoire du jeune qui va «nettoyer les océans»
  • RUE 89 : Boyan Slat et sa machine à nettoyer les océans : faut pas rêver
  • CHRIS CLARKE : Six raisons pour lesquelles le gadget de l’Ocean Cleanup est une très mauvaise idée.
  • E-RSE : Lutter contre le plastique pour sauver les océans : cette solution miracle qui n’existe pas.
  • DEAP-SEA NEWS : What did the Boyan Slat and the Ocean Cleanup do last summer?

Filets fantômes


UTILISATION DE FILETS DÉRIVANTS BIODÉGRADABLES POUR RÉDUIRE LA PÊCHE FANTÔME: PROPRIÉTÉ PHYSIQUE ET PERFORMANCE DE PÊCHE.

Une équipe de chercheurs coréens a mis au point un filet de pêche biodégradable permettant de lutter contre la pêche fantôme des filets perdus en mer et en a testé les performances de résistance et de pêche.

LES FILETS DE PÊCHE BIODÉGRADABLES NE SONT PAS LA PANACÉE MAIS PEUVENT CONTRIBUER À ABORDER LE PROBLÈME DES FILETS FANTÔMES.

Une équipe de chercheurs australiens précise l’utilité des filets de pêche biodégradables vis à vis d’autres solutions existantes et peu exploitées pour lutter contre la pêche fantome des filets perdus en mer.