Echouage d’une substance inconnue

Découverte le Vendredi 14 Juillet au Portel par un ornithologue chevronné, les échouages de galettes jaunes ont pris une ampleur effroyable pendant le week-end… entre Hardelot, Dannes, Ecault, Equihen et Le Portel, méritant d’être signalée dans la soirée du Dimanche 16 Juillet. C’est le troisième échouage d’une substance pouvant se solidifier dans l’eau constaté en moins d’un an sur la Côte d’Opale. Plusieurs tonnes ont été observées sur plus de 60 kilomètres de littoral.

LE 19/07 - NATURE DU PRODUIT DEVERSE :

Les analyses confirment que le produit déversé en mer
retrouvé sur les plages depuis le Vendredi 14 Juillet est 
bien de la paraffine.
Reste à savoir de quel type de paraffine il s'agit car 
certaines sont toxiques et reste à savoir si cette 
paraffine est Chlorée ou si elle contient des HAP car 
dans ce cas elle serait très polluante et 
nuisible pour l'environnement.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chloroalcane
LE 18/07 - INFO COMPLEMENTAIRE :
LE MEME ECHOUAGE A EGALEMENT ETE CONSTATE CE WEEK-END AUX 
PAYS-BAS A TEXEL, VIELAND ET TERSCHELLING.
http://www.omropfryslan.nl/nieuws/733374-paraffine-aangetroffen-op-strand-vlieland

Deux possibilités d'interprétation:
1) Cela peut être une pure coïncidence (interprétation prudente)
2) Le navire a commencé ses rejets d'un côté du détroit, a arrêté en passant dans cette zone très surveillée, puis a repris ses opérations de rejets après s'être éloigné du détroit...

Résumé des évènements

Un échouage de nombreux fragments jaunes ressemblant à de la paraffine industrielle nous a été signalé le 14 Juillet au Portel. Une autre observation de galettes jaunes a été faite dans l’estuaire du Wimereux le Dimanche 16 Juillet après-midi et dans le même temps des membres de l’association observaient de grandes traînées au large de Hardelot et Boulogne sur Mer.

Dans la soirée du Dimanche 16, suite aux différents témoignages reçus des plages et du larges, Sea-Mer Asso a signalé cette pollution au CROSS et à la DDTM.  Une reconnaissance vers Ecault et Dannes nous a permis de rendre-compte d’une première évaluation de l’étendue et de l’importance de la pollution auprès du CROSS Jobourg pendant la soirée. L’hypothèse d’un « dégazage sauvage » est immédiatement émise. L’association a également contacté le centre de veille du CEDRE à Brest pour demander des premiers renseignements sur cette pollution.

 

Dans la matinée du Lundi 17, nos observations permettaient de définir la limite sud de la pollution à Quend-plage puis dans l’après-midi vers le nord à Ambleteuse, l’Association étant toujours en contact la DDTM et le CEDRE et faisant remonter les informations reçues au fur et à mesure au CROSS Jobourg. Un échantillon est envoyé au plus vite au CEDRE pour analyse. En fin d’après-midi, nous apprenons avec joie la prise en main des opérations de nettoyage par la Préfecture. L’association continue à surveiller les échouages.

Nature du produit

Ces boulettes très friables n’ont qu’une très faible odeur caractéristique qui pourrait se rapprocher de celle de la paraffine industrielle et leur texture est légèrement différente de celle de la paraffine. Les galettes ne fondent pas au soleil comme le fait la paraffine. Elles ont la couleur de la mousse polyuréthane mais sont très éloignées de la consistance que peut avoir la mousse expansée que nous connaissons notamment dans le domaine du bâtiment. Les résultats des analyses seront connus Mardi 19.

 

Reconnaissance et prise en compte de la pollution

Nous reconnaissons que nous avons été longs à prendre en compte les premiers témoignages reçus. Nous avons pensé que la forte fréquentation des plages et la présence de maitres-nageurs, d’agents d’entretien des plages, etc … suffirait pour que l’éventuelle pollution soit relayée très vite. Ca n’a pas été le cas. Il semble qu’une formation des personnels intervenants sur les plages soit nécessaire et serait la bienvenue pour que de tels évènements soient signalés au plus tôt. Cela évitera que les enfants décorent leurs châteaux de sable avec de telles saloperies.

Comme cela se fait dans les autres pays européens et les autres plages françaises pour tous les échouages de substances inconnues, les plages devraient être minutieusement nettoyées sans attendre les résultats des analyses et être interdites d’accès au public en attendant la fin du nettoyage ou le résultat des analyses. Ce week-end, les plages n’ont pas été fermée, ce qui a permis de voir qu’il n’y avait pas de risque pour la santé des usagers de la plage: apparemment aucun cas d’intoxication ou de problème liés au contact avec le produit n’a été signalé. Sur ce sujet,  voir les recommandations du Groupe d’Experts Européen sur les pollutions : Pollution of the North and Baltic Seas with Paraffin.

Dans l’urgence de la situation et face aux énormes quantités devant être ramassées, les bulldozers et cribleuses ont largement été utilisées là où c’était possible. Nous rappelons, comme cela a été fait en Nombre 2016, que cette dernière méthode n’est pas adéquate car les galettes se fragmentent et une grande partie d’entre-elles se retrouve enfouie dans le sable. Elle deviennent impossibles à ramasser, ressortiront lors des prochaines marées et continuerons à polluer les milieux naturels.

Traces de nettoyage de plage mécanique dans la paraffine à Equihen

Pollueurs payeurs

Le CROSS est en train d’essayer d’identifier le navire qui s’est permis un tel acte de pollution. Nous espérons que les communes impactées seront remboursées des frais engagés pour le nettoyage de leurs plages et pour les frais de traitement de ces déchets spéciaux qui peuvent être énormes et problématiques.

L’association va continuer son combat entamé il y a près d’un an contre ces « dégazages sauvages » . Nous continuons à travailler  avec d’autres associations agissant au plus aux niveaux à l’international sur ce sujet.

A lire : les échouages précédemment observés sur la Côte d’Opale:


En images:

Fort Mahon et Quend Plage

Berck

Stella

Baie de Canche

Camiers

Dannes

Hardelot – Ecault – Equihen

 

Le Portel

Wimereux

Dans l’estuaire du Wimereux

Pointe aux oies