Fioul – Décembre 2017

Dimanche 17 décembre 2017 en fin de matinée, une trentaine de galettes de fioul de de 2 à 3 centimètres de diamètre ont été retrouvées sur une distance de 100 mètres sur la plage du Mont Saint Frieux (62). Trois plumes d’oiseaux ont été retrouvées complètement engluées dans du fioul. Plusieurs dizaines de galettes pouvant atteindre une dizaine de centimètres ont été vues entre la zone des cent mètres et le parking de Dannes situé à 1 km plus au sud.

Le CROSS Jobourg a été immédiatement alerté et les pompiers et la gendarmerie sont venus constater la pollution sur la plage au delà des zones déjà parcourues.

C’est la troisième pollution aux hydrocarbures que subit la Côte d’Opale en un an avec les deux rejets de paraffines industrielles de juillet et octobre 2017.

Lundi 18 décembre 2017 en milieu de journée, aucune galette de fioul n’a été observée à Fort Mahon et Stella. Plusieurs galettes ont été observées au sud de Camiers en direction de la Baie de Canche. Des galettes ont été également observées à Ecault et Equihen.

Les quantités sont donc « faibles » entre la Baie de Canche et Equhien mais ce polluant vient s’ajouter aux paraffines encore bien présentes suite aux différents échouages survenus depuis un peu plus d’un an. Plusieurs sources sont possibles : nettoyage de cuves d’un pétrolier ou d’un souteur (plus petit navire venant ravitailler les navires de commerce), nettoyage de cuves d’un navire de commerce utilisant le fioul pour sa propulsion ou une origine fluviale, cette dernière étant peu probable. Le rejet en mer d’hydrocarbures est évidemment interdit et nous constatons à nouveau que, dans l’un des détroits les plus surveillés du monde, on se permet encore bien des choses… Ces « témoignages » laissent fortement douter sur la mise en oeuvre des bonnes pratiques en pleine mer ou dans d’autres régions.

Catégoriesd